Comment se protéger quand on est timide

Comment se protéger quand on est timide

 

Comment se protéger quand on est timide

Etre timide dans ce monde n’est pas toujours évident. Entre les personnes agressives, ceux qui ne vous écoutent pas et ceux qui ne vous prennent pas en considération… Il est facile de se sentir dévalorisé.

Voilà pourquoi, en plus d’un travail sur soi pour se renforcer émotionnellement, il est impératif de savoir se protéger de certaines personnes.

Se protéger ne veut pas dire rester calfeutré chez soi au contraire! Simplement apprendre à vivre une vie sociale épanouie tout sachant se protéger des “agresseurs”.

Attention!

Je le concède, je fais un certain nombre de généralités dans cet article. Il n’y a bien évidemment pas de science exacte concernant les êtres humains. J’utilise ici les profils types de la psychologie humaine moderne, mais surtout ma propre expérience. Si vous avez d’autres suggestions de profils ou que vous n’êtes pas d’accord, je serai ravie d’échanger avec vous dans les commentaires.

Pourquoi se protéger quand on est timide

Il y a encore peu de temps, j’usais personnellement d’une stratégie qui me semblait juste pour attirer l’amour et la gentillesse.

Une stratégie de douceur et de bienveillance envers toutes les personnes qui m’entouraient. Y compris celles qui ne le méritaient pas.

Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que la gentillesse à toute épreuve, même envers les personnes les plus rustres n’était pas la solution.

D’après ma propre expérience, être gentil avec certains ne fait qu’accentuer leur désir de piétiner les autres. Il est donc important de savoir se protéger de ce genre de personnes avec qui il est inutile de perdre son temps mais surtout de s’en protéger.

Car si l’amour propre est la clé à toutes les attaques, la dignité dans l’affront est elle, l’armure contre l’oppresseur.

Reconnaître les tempéraments

S’il y a bien une qualité qui est propre aux timides c’est bien celle de l’empathie. Cette belle qualité fait votre valeur et est un trait de votre personnalité que vos proches adorent!

Cependant, vous le savez bien, elle peut vous desservir dans certains cas. Je parle bien sûr de ces fois où vous êtes confrontés à une personne qui semble carrément hermétique à toutes formes de sentiments, je les appelle “les poker faces”…

 

Les poker faces

Les “poker faces”

Les “poker faces” sont les personnes qui quoi que vous disiez ou fassiez ne seront jamais satisfaites. Elles passent leur temps à grogner et se plaindre de tout. Leur sourire est aussi rare que leur merci. Et elles ne perdent jamais une occasion de vous casser du sucre sur le dos.

Elles n’hésitent pas à vous manquer de respect et s’adressent à vous avec mépris la plupart du temps.

Loin d’être parano, ce genre de personnes existe, et il serait même hypocrite de le nier.

Pendant très longtemps je pensais que la solution était d’être ultra-bienveillant avec celles-la…

Car oui, ces personnes sont bel et bien en déficit d’amour, c’est une réalité. Cependant, si elles n’ont pas au préalable fait un travail sur elles-mêmes, toutes tentatives de notre part de les adoucir semblent vaines.

Les timides ont pour la plupart le syndrome de “Mère Théresa” et se sentent souvent investis de la mission de venir en aide à ces personnes…

Malheureusement, cela ne fonctionne que très rarement. Le temps et l’énergie gaspillés avec ces personnes ne vont en effet qu’accentuer votre frustration.

Surtout si ce “poker face ” vous manque régulièrement de respect, le risque est d’y laisser des plumes. Lisez ce qui suit pour savoir comment se protéger de ces personnes.

Certaines personnes ne méritent pas que vous vous acharniez à être gentils et serviables avec eux.

Apprenez à vous protéger de cette catégorie de personnes. Mais souvent ce qu’il fait du bien, est de rester focalisé sur les belles personnes qui nous entourent.

Car bien heureusement, elles sont bien plus nombreuses qu’on ne l’imagine… Voici quelques autres profils qui pourraient vous surprendre.

Attention donc à ne pas les confondre avec les “poker faces”!

Les vrais gentils

Ces gens là sont ceux que vous serez amenés à croiser le plus souvent, Dieu merci! Mais contrairement à l’idée que l’on s’en fait, les vrais gentils ne sont pas forcément ceux que l’on croit.

Cela vous ait déjà sans doute arrivé de vous retrouver dans une sale situation et que ce soit la personne à laquelle vous ne vous vous attendiez le moins qui vous porte secours?

Si c’est le cas vous vous souvenez sûrement que cette personne n’affichait pas forcément le plus beau des sourires, la meilleure humeur ou l’attitude la plus avenante.

Ces personnes ne se vantent pas et restent en général plutôt discrètes sur leur vie privée. Elles peuvent être très agréables comme elles peuvent vous sembler un peu rustre au premier abord.

Mais il y a un point commun entre tous les vrais gentils, ils prennent le temps de vous écouter lorsque vous leur parlez.

Lorsque vous engagez une conversation vous le ressentez, elles sont attentives à ce que vous dites. Alors attention de ne pas juger les gens trop vite 🙂

 

Timides incognitos

Les timides incognitos

Vous le savez comme moi, être timide dans notre société n’est pas toujours perçu comme un gage de confiance.

Certaines personnes ont donc adopté une carapace solide pour ne pas exposer leur timidité au grand jour. Elles ont au fil des années, développé une attitude à la limite de la violence pour se protéger du regard des autres.

On les qualifie de froid, distant, antipathique… Parfois, certains usent de stupéfiants ou d’alcool pour étouffer leur inhibition.

Ces timides là souffrent énormément en cachette. Ils ne sont d’ailleurs pas tous conscients que c’est leur timidité qui les rend si agressifs. Ils n’ont qu’un leitmotiv inconscient, se protéger!

Vous les reconnaîtrez en les observant… Tout d’abord, ils évitent les réunions de groupe. Ils affichent généralement une mine tristounette. Vous les verrez régulièrement se servir un petit verre ici et là à plusieurs moments de la journée ou alors fumer à outrance. Le timide incognito affiche toutes les marques de stress possible. Il semble nerveux, rarement apaisé.

Si vous voulez briser la glace avec le timide incognito, vous devez y aller en douceur.

Un sourire, une petite attention est ce qu’il y a de plus efficace avec eux. Engagez une conversation avec lui lorsque vous sentez que c’est le bon moment : A savoir lorsqu’il fait un pas vers la sociabilité.

Mais attention tout de même!

Le timide incognito considère que la timidité est une faiblesse, qu’il n’accepte pas pour lui-même. Il y a donc des chances que son attitude soit violente envers vous s’il perçoit votre timidité.

De la même manière qu’il est nécessaire de se protéger des “poker faces”, il faut également savoir le faire avec n’importe quelle personne qui vous manquerait de respect.

Quelle attitude face aux personnes malveillantes

Il est courant chez les timides, lorsqu’ils se trouvent face à une personne rude et peu empathique de multiplier leur gentillesse.

Pourquoi? Les personnes timides sont en général dotées d’une grande sensibilité et d’une empathie exacerbée.

Le premier réflexe est donc de se dire que plus on est gentils, plus la personne en face le deviendra à son tour.

Parfois, oui. Mais avec certaines personnes c’est tout bonnement inutile…

Il existe sur cette planète des êtres qui malgré toutes les attentions et la gentillesse du monde, resteront froids et insensibles. Ces personnes ont accumulé au cours des années un mélange de frustration et d’aigreur en eux.

Il n’y a qu’une prise de conscience personnelle qui peut les aider à changer.

En attendant, ce sont ces personnes qui en font souffrir d’autres au quotidien. Il est donc nécessaire de s’en protéger.

Comment s’en protéger

Tout d’abord on arrête d’adopter la posture du gentil benêt qui dit oui à tout et qui est prêt à se laisser marcher dessus.

 

Savoir dire NON

Savoir dire non

Etre timide ne signifie pas se faire piétiner par les autres sans impunité.

Il faut donc apprendre à dire non lorsqu’une requête vous semble hors de portée. Dire non lorsque la personne en face abuse de votre gentillesse.

Savoir dire non également lorsque la requête est demandée avec mépris.

Ensuite, il faut être réactif! C’est à dire qu’au premier signe de manque de respect de la part d’une personne, il faut réagir.

Une parole déplacée? Un mot plus haut que l’autre? C’est niet ! Faites le savoir à la personne en question en étant ferme. Ne rentrez surtout pas dans une posture agressive mais restez ferme.

Je n’aime pas le ton que tu emploies avec moi

A cette réponse, il y a de fortes chances que la personne vous rétorque qu’elle ne vous a pas mal parlé et que vous vous montez la tête. 

Restez calme et serein. (Je vous invite à lire mon article sur la méditation de pleine conscience qui vous aidera à apprendre à être serein en toutes circonstances)

Ces personnes cherchent avant tout à vous déstabiliser. Alors jouez le jeu de la distance. Vous n’acceptez pas qu’elle vous parle comme ça. Son avis ne doit avoir aucun impact sur vous.

N’entrez pas dans le jeu du conflit ouvert. Vous avez dit STOP, un point c’est tout. N’argumentez pas plus. 

 

Évitez-les

Puisque parfois il n’y a pas d’autres solutions que d’éviter les mauvaises ondes, il vaut donc mieux éviter leur compagnie.

Si vous n’avez pas d’autre choix que de côtoyer ces personnes, passez simplement le moins de temps possible en leur compagnie.

Vous le savez aussi bien que moi, les mauvaises ondes ont un impact sur nous. Il est donc nécessaire d’éviter le plus possible leur impact négatif sur vous.

Je vous conseille de faire une moyenne des personnes sincèrement gentilles et celles qui le sont moins dans votre entourage. Que ce soit au travail ou dans la vie sociale. Si le ratio de personnes “moins” est prédominant, il est peut-être temps de repenser votre quotidien…

Modifier progressivement votre cercle social, changer de travail, déménager… peuvent être des solutions, extrêmes certes mais elles peuvent vous apporter un bien-être et un apaisement au quotidien qui n’a pas de prix.

 

Se remettre en question

Savoir se remettre en question

Vous connaissez surement cette croyance populaire qui veut que tout ce qu’on récolte nous le semons?

A vrai dire il y a une belle part de vérité dedans…

Plus les années passent, plus vous vous rendez compte que beaucoup de personnes de votre entourage ont eu le même comportement néfaste envers vous… Vous avez croisé des tas et des tas de spécimens malveillants depuis toutes ces années…

Vous vous demandez même pourquoi le monde est si cruel?

Posez-vous la question dans ce sens :

Pourquoi est-ce que j’attire ce genre de personnes

Il y a certainement un aspect de votre personnalité qui indique à vos interlocuteurs que vous manquez cruellement de confiance en vous.

L’Homme ayant cet instinct de domination profondément ancré en lui certains voient donc en vous cette cible parfaite pour user de son pouvoir.

Ce besoin de domination est scientifiquement prouvé depuis des décennies. Je vous invite à regarder les résultats de l’Expérience de Stanford de 1971.

En 1971, Philip Zimbardo expérimente avec ses étudiants l’univers carcérale. Une partie des étudiants incarneraient le rôle des prisonniers et l’autre partie celle des géôliers.

Très vite, les étudiants géôliers prirent leur rôle très à cœur et devinrent impitoyables avec les prisonniers. Philip Zimbardo en conclut que le pouvoir attribué aux étudiants gardiens de cellules leur était carrément monté à la tête!

C’est un peu ce qui se passe avec les personnes qui profitent de vos “faiblesses” pour assouvir leur besoin de pouvoir.

 

Gandhi

Les solutions

Comme évoqué en début d’article, la meilleure solution est de faire un travail sur soi pour se renforcer émotionnellement.

Comment?

Un tas d’outils sont à votre disposition :

  • L’hypnose
  • Les thérapies brèves
  • Le coaching avec Mamie Moineau 🙂
  • Les thérapies cognitives et comportementales
  • La méditation sur le long terme est un outil très puissant également

Sachez que nous sommes tous différents et que vous avez la possibilité de trouver les réponses en vous. Il n’y a pas de recette miracle. Si vous souhaitez un réel changement dans votre vie, il faut passer à l’action et travailler sur vous.

Il serait malhonnête de demander aux autres de changer si nous-mêmes nous ne faisons rien dans ce sens. Comme le disait notre cher Gandhi :

Incarne le changement que tu souhaites pour le monde.

Si vous souhaitez émettre une suggestion ou un avis personnel sur cette article, je vous invite à laisser vos commentaires qui ouvriront certainement un débat riche et profond.

Je vous souhaite une merveilleuse journée mes timides 🙂

Prenez soin de vous.

 

Jasmine Moineau

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *