Comment votre mort peut changer votre vie

Comment votre mort peut changer votre vie

Comment votre mort peut changer votre vie

La mort, encore un tabou de notre société. Mais aujourd’hui, je voudrais vous inviter à faire deux exercices. Le premier, imaginer votre mort, ou plutôt, le jour de votre enterrement

Le deuxième est d’imaginer que vous allez mourir dans 1 semaine. Que feriez-vous?

Ces exercices sont plus sérieux qu’ils n’y paraissent…Ils pourraient même changer votre vie. Laissez donc vos a priori de côté et profitez bien de ce voyage spirituel. Bonne lecture.

Le jour où vous êtes mort

Rassurez-vous, le but de cet exercice n’est pas de vous faire basculer du côté obscur de la force. Simplement de prendre un moment pour imaginer votre mort… Enfin, pas vraiment.

Ce que je vous propose en réalité c’est de visualiser votre enterrement.

Cet exercice n’a rien de triste ou de glauque bien au contraire. Il a pour but de vous ré-ancrer dans votre vie.

Imaginer son enterrement, soyons honnête, tout le monde l’a déjà fait un jour. Je vous invite donc à replonger dans cette vision mais en appliquant cette méthode :

  • Armez-vous d’un calepin et d’un stylo. Tenez-vous prêt à attaquer cet exercice lorsque vous serez au calme et seul.
  • Visualisez le jour de votre enterrement. Qui est présent? Quels souvenirs avez-vous laissé à vos proches? Quel héritage immatériel porte encore votre empreinte?
  • Puis enfin, écrivez-vous une lettre… Mais je garde le suspense du contenu de cette lettre qui est à découvrir plus bas…
Comment votre mort peut changer votre vie

Les personnes que vous avez rendu heureuses

Il semble évident qu’une vie heureuse et pleine aille de pair avec le bonheur des autres.

On ne se pose pas forcément la question au jour le jour, ce qui est dommage. Car les journées passants, le quotidien fait son oeuvre et nous en oublions un point essentiel : le bonheur que l’on insuffle autour de soi.

Alors réfléchissez, et demandez-vous à qui vous avez offert du bonheur au cours de votre vie? Comment? Qu’est ce que votre “don” a apporté à cette personne?

N’oubliez pas que vous avez consciemment ou non, un impact sur le monde qui vous entoure. Autant choisir d’exercer une influence positive dans ce cas non?

Une exemple concret

Vous n’êtes pas convaincu? Je vous invite donc à étudier l’effet que les “Influenceurs” ont sur les consommateurs. Au fond, il n’y a pas à de quoi être étonné. Car en réalité, le phénomène des “influenceurs” a vraiment commencé au début de la révolution industrielle : Les nouvelles technologies, l’émergence de la presse papier, de la publicité et un nouveau pouvoir d’achat… Il était tentant de vouloir posséder la même chose que son voisin.

Et si vous changiez le côté influence matérielle par le côté émotionnel-positif ?

A la manière d’un Gandhi ou d’un Platon.

Avec une conviction, celle de partager. De la bienveillance, de l’inspiration, de la connaissance, des idées… Y a-t-il plus bel héritage que celui-ci?

Je vous invite à lire mon article “Je suis Forrest Gump” qui peut également vous donner des idées.

La lettre

Voilà le dernier point de cette méthode : La lettre.

Elle consiste à vous écrire personnellement une lettre. Une lettre que l’on pourrait qualifier de posthume. Ecrivez-vous toutes les belles choses que votre vie vous a permis de vivre.

Cette vie que vous avez tant chéri. Chaque jour étant vécu comme une merveilleuse aventure. Une aventure que vous avez savouré à chaque instant. Les moments difficiles et douloureux, vous en avez eu. Mais avec résilience vous les avez accepté. Vous vous en êtes même servi pour les transformer en force.

Les jours, les semaines, les mois et les années, vous les avez vécu avec un appétit inégalé. Votre force vitale a contaminé les personnes qui ont croisé votre route. Vous leur avez transmis l’amour de la vie.

Racontez-vous les merveilles que vous avez vu, les êtres auxquels vous avez tendu la main, les choses que vous avez expérimenté…. Cette lettre illustrera l’ensemble de votre vie.

Le but est de se projeter dans un avenir que l’on est prêt à se construire. Séparez donc cette lettre en deux parties. La première partie relate les grandes lignes de ce que vous avez déjà vécu jusque là. Pour vous aider, répondez à la question suivante :
Qu’ai-je accompli dans ma vie?

Dans la seconde, illustrez votre vie rêvée. Celle que vous pouvez encore modeler et agrémenter à votre sauce. Soyez sans limites. Laissez parler vos désirs profonds et couchez-les dans cette deuxième partie. Pour vous aider, répondez à cette question :
Qu’est-ce que je rêverais d’accomplir?

Faites de cette lettre votre feuille de route. Appliquez-vous à l’écrire. Prenez le temps de réfléchir à ce que vous souhaiteriez y mettre.

Et gardez-la précieusement…

Comment votre mort peut changer votre vie


Plus de regrets avant de mourir

Il va de soi que cet exercice a pour vocation de vous aider à mettre en oeuvre un plan d’action. Ce plan vous aidera à garder un cap sur le long terme. Il ne doit pas être trop spécifique s’il veut rester intemporel.

Bien entendu, ce plan peut changer en cours de route. Rien n’est figé et la vie peut nous donner d’autres sources d’inspiration et donc nous faire prendre des chemins différents de ce qu’on s’était imaginé…

Voilà pourquoi, je vous invite à faire cet exercice tous les cinq ans environ.

Cinq ans c’est une période idéale. L’intermédiaire entre le court et long terme. Une période qui marquera de manière significative vos progrès, vos accomplissements, vos nouveaux objectifs…

Vous allez bientôt mourir

Imaginez à présent que vous appreniez que votre vie s’arrêtera dans exactement 7 jours… Peu importe la manière dont vous l’apprenez. Imaginez par exemple que votre médecin vous téléphone pour vous l’annoncer.

Quelle serait votre réaction première?

Il est important d’analyser cette première réaction. Pourquoi? Car elle reflétera inconsciemment vos besoins profonds.

Bien évidemment tout le monde serait un peu angoissé en premier lieu. Mais comment vous sentez-vous face à cette annonce?

Angoissé? Frustré? Vous avez peur? Etes vous plutôt apaisé?

Ensuite posez-vous la question suivante : Que feriez-vous durant ses 7 prochains jours?

Comment votre mort peut change votre vie

Que feriez-vous

Il est très probable que tout ce que vous souhaitez faire cette semaine sera représentatif de vos réelles besoins et les choses qui comptent vraiment pour vous.

Continueriez-vous de vous rendre à votre travail?

Feriez-vous autant attention à votre apparence? Seriez-vous encore timide? Laisseriez-vous votre addiction prendre encore plus le dessus sur vous?…

Donc, à partir de ces éléments vous avez une esquisse de votre vie idéale. Servez-vous de ce que vous avez tiré de cet exercice pour appréhender vos projets. Élaborez la construction de votre futur à partir de cela. Telle est la clé de votre vie idéale.

Ne vous privez donc pas de vous poser ces questions. Elles vous aideront à mieux vous connaître et elles ne vous coûtent rien, mis à part une implication personnelle…

Pourquoi penser à votre mort va changer votre vie

Quel élément est-il plus significatif pour nous restreindre que la mort? Bien entendu rien. Voilà pourquoi y penser de temps en temps vous aidera à remettre les pendules à l’heure.

Il n’y a rien de plus dangereux que d’envisager sa vie comme si elle était éternelle. Mais vivre et agir avec une deadline, pour le coup définitive, devrait vous donner une faim de vivre.

Une faim de vous accomplir. De garder une résilience. De donner votre maximum pour réaliser ce qui compte le plus pour vous. D’être disponible pour ceux que vous aimez. De donner plutôt que de prendre….

Je ne vous apprends rien, je suis juste l’infirmière qui vous fait une petite piqûre de rappel.

Pourquoi donc persister dans les émotions négatives? Pourquoi rester accès sur des détails parasites qui empoisonnent votre quotidien?

N’est-il pas plus sain de vivre avec une envie de s’accomplir?

Comment votre mort peut changer votre vie

Pour conclure

Loin d’être très compliqué à effectuer, ces exercices vous aideront à y voir plus clair sur la manière idéale de vivre votre vie.

Mais il est vrai que si “la mort” vous effraie cela peut être difficile. Cependant, il est malgré tout difficile d’envisager sa vie si on ne pense pas à sa mort. Bien entendu, vous êtes complètement libre de les faire ou pas. Exactement de la même manière, vous n’êtes pas obligé de changer votre vie si elle vous convient parfaitement.

Ces exercices sont avant tout destinés aux personnes qui se retrouvent dans la situation où leur vie ne leur plait pas.

Si vous souhaitez un vrai accompagnement en profondeur rendez-vous sur cette page pour votre coaching personnalisé.

Intégrer une fin à cette aventure terrestre devrait donc stimuler les personnes dans ce cas de figure. D’autant plus qu’on ne sait jamais à l’avance quand est-ce que cette aventure se terminera.

Pourquoi donc ne pas donner son maximum chaque jour en considérant qu’il serait peut-être le dernier?

Je terminerai cet article avec un proverbe islamique que j’aime beaucoup :

“Oeuvre ta vie ici-bas comme si tu y vivrais éternellement et oeuvre pour l’au-delà comme si tu devais mourir demain.”

J’espère que cet article vous aura plu. Je vous invite à me laisser un commentaire juste en dessous pour me dire ce que vous en avez pensé.

N’oubliez pas pas que vous pouvez demander votre formation gratuite Confiance plus, en laissant votre adresse mail juste en dessous.

En attendant n’oubliez pas de rester un peu timide mais surtout heureux 🙂

Jasmine Moineau

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    85
    Partages
  •  
  •  
  •   
  • 84
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *