Qui suis-je? Se poser la bonne question…

Qui suis-je? Se poser la bonne question…

Qui suis-je? Se poser la bonne question…

Avant d’entamer ce merveilleux voyage vers l’amélioration de soi, il est avant tout nécessaire de faire un petit bilan. Le “qui suis-je?”  est une vaste question à laquelle peu de personne peut répondre instinctivement. Se connaître soi-même, n’est-ce pas un but fondamental de notre existence? Selon moi, ça l’est et ce n’est pas si évident. Afin d’avancer, il est important de se poser quelques questions… La fameuse catégorie socio-professionnelle n’a une importance que si vous êtes réellement passionné par votre activité ou si elle reflète un but à atteindre. Souvenez-vous , il n’y a aucune mauvaise réponse 🙂

Je vous invite au préalable à lire mon précédant article et à faire ce test avant de commencer.

D’où je viens et où je veux aller? 

Première question qui mérite peut-être plus de temps de réflexion que les autres si vous n’y avez jamais vraiment réfléchi. La réponse définira une première esquisse de qui vous êtes. 

Prenons l’exemple imaginaire de Fève, qui vient d’une famille moyenne, aimante et soudée. Fève a eu son bac à 18 ans mais a arrêté ses études après 2 années de faculté non productives. Elle est aujourd’hui pionne dans un lycée et bénévole dans une association qui vient en aide aux femmes battues. Son rêve est de devenir infirmière et d’avoir des enfants.

Quelles sont mes valeurs? 

Compliqué de répondre à cette question au premier abord, mais en y réfléchissant sérieusement les réponses viendront d’elles-mêmes.

Exemple : Francis ne supporte pas l’injustice, il ne volera jamais dans un magasin, sa loyauté envers ses proches est indéniable et il lui est impératif de subvenir aux besoins de sa famille sans aide extérieure.

Quelles sont mes qualités mais aussi mes défauts? 

Je vous vois déjà venir avec une liste de défauts pré-établis à l’avance stockés dans un coin de votre cerveau. Mais non, c’est vos qualités que vous devez énumérer en premier (très important), les défauts viennent ensuite. Ceci n’est pas un travail d’auto-accablement donc on se calme sur ces derniers. Le but étant d’être le plus honnête envers soi-même. Alors, on prend son temps et on est objectif!

Si tout était possible, que souhaiterais-je?

Ma question préférée! 😉 Je me la pose régulièrement pour rêver , évaluer mon degré de bonheur dans l’instant mais aussi savoir si je m’approche concrètement de mes objectifs. Bref, une question multi-fonctions et tellement simple. Posez la vous plusieurs fois dans la semaine si cela vous chante, le but est d’en faire une sorte de “thermomètre bien-être”.

Voilà pour ce petit mais important travail de fond à faire sur soi qui vous aidera à vous connaître un peu mieux. Comme d’habitude il est bienvenu de le noter sur papier ou sur un notebook que vous garderez afin de pouvoir y revenir de temps en temps. N’hésitez pas à me faire parvenir vos commentaires 🙂 A bientôt.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire