3 exercices pour vaincre sa timidité et devenir plus sociable

3 exercices pour vaincre sa timidité et devenir plus sociable

Sortez de votre zone de confort

Bonjour, je m’appelle Adrien Vaysset du blog Technique Emploi et aujourd’hui, je souhaite vous transmettre des conseils et des suggestions d’exercices à entreprendre pour diminuer votre timidité et devenir plus sociable. 😊

Beaucoup de personnes considèrent leur timidité comme un trait de caractère profondément ancré en eux, qu’il est impossible de surmonter. En réalité, il s’agit plutôt de croyancesDes croyances que l’on s’est créées au cours de notre vie et qui effectivement, sont aujourd’hui ancrées en nous.

Explications

Au moment de prendre la parole en public, d’aller aborder un/une inconnu(e), ou de demander une augmentation de salaire, notre corps nous envoie un signal d’alerte qui va nous bloquer et nous empêcher de passer à l’action.

Pour comprendre notre fonctionnement lors d’une prise de décision, il existe deux états à prendre en considération : le conscient et l’inconscient. Notre inconscient a pour but d’automatiser les choses alors que le conscient s’occupe de tout ce qui est nouveau.

Pour comprendre ce principe, prenons un exemple simple. La première fois que vous vous êtes retrouvé au volant d’une voiture, il était délicat de, simultanément, tourner le volant, embrayer, regarder dans le rétro… Aujourd’hui, vous ne vous posez même plus la question, vous réalisez simplement ces actions sans réfléchir.

Pourquoi cela ? Parce que votre inconscient a enregistré tout cela, « c’est lui qui conduit ». Ainsi, pendant ce temps-là, votre conscient peut discuter avec le passager, changer de CD…

Le même principe s’applique pour la timidité : l’inconscient « apprend » au fur et à mesure.

Un apprentissage pas à pas

Et en l’occurrence, il a peut-être appris tout au long de votre vie, lorsqu’on se moquait de vous quand vous preniez la parole en classe ou encore lorsque vos amis étaient au centre de l’attention lors d’évènements et pas vous : la somme d’émotions désagréables ressenties au cours de ces expériences a configuré votre inconscient.

C’est pour ces raisons qu’aujourd’hui, vous souhaitez fuir les situations que vous trouvez inconfortables. En fait, l’inconscient créé des liens entre les situations et les émotions (ici la peur).

Mais bonne nouvelle… Il existe des solutions pour progresser et surmonter ses peurs ! Pour ma part, j’en ai recensé deux catégories .

Deux catégories

La première

– La première est le fait de régulièrement sortir de sa zone de confort ! Bon là je ne vous apprends rien, pour vous prouver que vous êtes capable de prendre la parole en public ou d’aller parler à des gens dans la rue, il n’y a pas de secret, vous allez devoir vous lancer.

Au début, ce sera difficile, un peu comme lorsque vous débutez un nouveau sport. Les premières séances, on n’a pas envie, mais en faisant preuve de discipline, on va y aller 1 fois, 2 fois, 3 fois, 4 fois… Et au bout d’un certain temps, vos muscles vont croître et l’exercice qui vous a mis en PLS à la séance 1 s’exécutera avec beaucoup plus d’aisance à la séance 10. 😉

C’est exactement le même principe pour toutes autres activités qui vous fait sortir de votre zone de confort.

Plus vous sortirez de cette zone, plus celle-ci va croître ! Autrement dit, à la manière d’un muscle, plus vous travaillerez sur votre timidité en engageant des actions concrètes, plus vous allez prendre confiance en vous, et plus ces mêmes actions seront simples à exécuter les fois d’après.

Le seconde

– La seconde clé pour surmonter ses peurs et vaincre sa timidité est le fait de modifier son inconscient, de le reconfigurer comme un logiciel que l’on va réinstaller avec de nouvelles fonctionnalités !

Comme je vous l’ai expliqué précédemment, la timidité est le fruit de croyances limitantes qui se sont construites années après années, croyances que notre inconscient a aujourd’hui enregistré.

L’objectif est donc de faire une suggestion pour influencer notre mécanisme inconscient et ça on va le faire grâce à un super outil que j’ai récemment découvert : l’auto-hypnose ! Nous allons voir comment faire cela dans la suite de cet article.

Je vais maintenant vous proposer 3 exercices à réaliser pour travailler sur vos peurs et vaincre votre timidité ! 😊 Deux d’entre appartiennent à la première catégorie : il s’agira de vous lancer des défis qui vous mettront dans l’inconfort. Mais le premier que je veux vous présenter est un exercice d’auto-hypnose qui m’a personnellement apporté des bienfaits énormes ! 😉

Exercice 1 : Contourner la timidité par le désir

Le principe ici va être de vous « peindre » un désir fort qui va éclipser la peur.

Si par exemple vous rêvez d’aller aborder cette inconnue que vous croisez chaque matin dans le métro et que vous trouvez magnifique, le désir d’obtenir un premier rendez-vous avec elle qui va déboucher sur une potentielle relation amoureuse doit être plus fort que votre peur d’aller lui parler.

C’est l’état selon lequel votre inconscient doit être configuré. Et c’est exactement ce que va permettre l’auto-hypnose.

L’auto-hypnose

L’idée est d’abaisseur suffisamment la peur en influençant notre mécanisme inconscient en ce sens, pour avoir le cran de lancer une action « consciente » (ici aller parler à l’inconnue).

Personnellement, je propose à mes lecteurs les exercices présentés dans cet article : « Auto-Hypnose : 15 minutes par jour pour vaincre l’angoisse ! » (exercices que je réalise également pour affronter des angoisses personnelles) afin de les aider à dépasser leurs peurs et leurs croyances limitantes durant leur recherche d’emploi ou leur vie professionnelle en général.

Je vous invite à réaliser ces mêmes exercices (en fait il y en a deux 😉) dans votre propre cas de figure, en suivant toutes les recommandations de l’article. 😉

Exercice 2 : Organiser un évènement !

Là vous venez de lire le titre de cet exercice, vous vous dites « Houla, mais qu’est-ce qu’il nous propose là ?! ». Rassurez-vous, je ne vous demande ni d’organiser un séminaire, ni un festival. 😉

L’idée ici est plutôt d’être à l’initiative de l’organisation d’un évènement qui va rassembler plusieurs personnes. Je vous donne quelques exemples :

  • Un afterwork avec les collègues.
  • Un weekend entre ami.
  • Une partie de karting avec des personnes de votre salle de sport.

Cela va vous pousser à aller vers les gens et vous obliger à être en interaction avec plusieurs personnes. Si vous êtes vraiment timide, le fait de devoir organiser, gérer la logistique de l’évènement, réserver les hôtels… Tout ceci va vous faire sortir de votre zone de confort et vous demander de mettre en œuvre des compétences sociales et organisationnelles.

Je vous invite d’ailleurs à consulter l’article de Jasmine Moineau pour de nouveaux exercices de sortie de zone de confort.

Pour faire cet exercice, allez-y par petites touches ! Commencez par l’afterwork au pub en face de votre bureau avec 3-4 collègues, puis organisez un apéro chez vous, puis un weekend au bord de la mer… L’idée est d’y aller crescendo pour vous permettre d’accroître progressivement mais surement vos aptitudes relationnelles.

Et d’une manière plus générale, essayez à moyen terme de vous investir dans des activités qui demandent régulièrement de rentrer en contact avec les gens. Un très bon exemple… le théâtre ! Les cours de chant sont également un bon moyen de travailler sur votre timidité.

Bref, trouvez quelque chose qui vous plaise et qui vous permette de vous développer sur le plan social. 😉

Exercice 3 : Prendre la parole dans un contexte risqué

Encore une fois… Vous êtes entrain de vous dire « Mais qu’est-ce qu’il veut lui ? Il veut que je m’esclaffe dans une église ?! ». Rassurez-vous, nous n’irons pas jusque-là… 😉

L’idée ici est encore de faire les choses de manière raisonnée et progressive.

En fait, dans « contexte risqué », j’entends des situations durant lesquelles prendre la parole peut vous paraître effrayant :

  • En réunion au travail, devant tout votre service.
  • Lors d’un repas à table, devant toute la belle-famille…
  • Lors d’une représentation réunissant un grand nombre de personnes (cours magistral en amphithéâtre, conférence ou formation en groupe au travail…)

Vous allez suivre exactement le même principe que pour l’exercice précédent : commencer par des choses assez simples puis progressivement, vous challenger de plus en plus.

Commencez par évoquer le match de football perdu par la France la veille lors de votre pause-déjeuner avec vos collègues ! Puis, réalisez une prise de parole en réunion en présentant vos résultats de la semaine (évidemment, préparez cette intervention à l’avance pour être en confiance) ! Si tout s’est bien passé, montez d’un cran et tentez quelque chose d’encore plus audacieux la fois d’après. 😉

Saisissez-vous le principe ? Il s’agit de sortir progressivement de votre zone de confort, c’est ainsi que vous allez prendre progressivement confiance en vous et vous lancer dans des challenges de plus en plus osés. Grâce à des exercices constants . Répétés. Et toujours plus audacieux.

J’espère que ces exercices vous permettront de progresser et d’évoluer. 😉 Rappelez-vous bien d’une chose : on ne naît pas timide, on le devient au fur et à mesure des événements de notre vie jusqu’à ce que notre inconscient ancre ces croyances en nous. Mais comme, nous l’avons vu dans cet article, il s’agit d’un processus réversible, il est tout à fait possible de reconfigurer votre état d’esprit ! Tout dépend de vous et uniquement de vous désormais : tout est une question d’entrainement ! 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “3 exercices pour vaincre sa timidité et devenir plus sociable”

  1. Bonjour et merci pour ce blog de développement personnel.
    Je suis un lecteur régulier depuis de nombreuse semaines et j’apprécie la qualité des articles.

    Je me permets de la poster ici car elle aide des millier de personnes au quotidien.
    Merci et à bientôt sur d’autres articles.
    Gaëtan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *