Comment s’aimer en 10 leçons

Comment s’aimer en 10 leçons

S’aimer

L’amour de soi est depuis toujours un concept mal compris. Malheureusement , nous avons tendance à confondre “s’aimer soi-même” avec la vanité.

Pourtant s’aimer est la base de tout développement personnel. Dans cet article, je voudrais vous partager mes 10 leçons pour apprendre à vous aimer.

Pourquoi s’aimer est si compliqué

La plupart des gens rencontrent un mal fou à s’aimer. L’éducation, la société ou même certaines fausses croyances personnelles sont en cause. On a souvent tendance à faire l’amalgame entre le “self-love” et l’arrogance. Ce qui est très dommage car l’amour de soi ne va pas à l’encontre de l’amour des autres et de l’humilité. Si vous demandiez à Gandhi s’il s’aimait je suis certaine qu’il vous répondrait OUI!

Mais je vous l’accorde, comprendre cette subtilité n’est pas évident. Voilà pourquoi je vais tenter de vous convaincre que pour mieux aimer les autres et mieux communiquer avec eux, il faut au préalable s’aimer soi-même.

Choisissez de construire votre vie sur des bases solides pour avancer. Arrêtez de vous empoisonner avec de fausses croyances qui vous font reculer. Apprenez à vous aimer et le reste suivra. Bonne lecture 🙂

(Vous pouvez également lire mon article sur la pleine conscience si vous souhaitez d’autres idées bonheur:)

Première leçon : Savoir d’où l’on vient

Avant toute chose, faites un petit bilan de ce que vous avez construit, vécu auparavant. Savoir d’où vous venez vous aidera à ne pas refaire les mêmes erreurs, apprendre de votre passé. Les événements douloureux ou heureux vous ont forcément appris quelque chose. Alors sachez interpréter avec du recul .

S’aimer en dix leçons

Deuxième leçon : Savoir où on veut aller

Si vous vivez votre quotidien sans vous poser de questions sur la ligne directrice que vous voulez lui donner, il y a de fortes chances pour que la lassitude prenne emprise sur vous. Vivre sa vie sans projets ou objectifs est la première étape vers la dépression et le burn-out. Penchez-vous d’urgence sur ce que vous voulez. Une connaissance de ses propres désirs est une des étapes clés pour l’amour de soi et donc le bonheur. S’aimer veut aussi dire avoir la vision la plus claire possible sur son avenir, afin de faire les meilleurs choix possibles.

Troisième leçon : Etre indulgent avec soi

La plupart d’entre nous ont tendance à être d’une sévérité extrême avec eux-mêmes, ce qui n’est pas juste. Se rabaisser continuellement est la pire des choses que vous puissiez faire. Vous n’êtes pas parfait? Vous avez des choses à améliorer? Certes, alors mettez-vous au travail et petit à petit modifiez ce qui ne vous convient pas. On accepte de ne pas être parfait, mais on travaille aussi sur ce qu’on peut améliorer, avec bienveillance. La meilleure des techniques selon moi pour y arriver, est de se parler comme si on parlait à son enfant intérieur… Imaginez le “grand” vous, s’adresser au vous “enfant”, avec gentillesse, amour et bienveillance.

Quatrième leçon : Fuir les excuses

Il n’y a pas de secret. Si vous voulez être fier de vous, vous sentir droit dans vos bottes et ne pas rougir de qui vous êtes, prenez la pleine responsabilité de votre vie. Blâmer les autres continuellement vous laissera toujours à la même place : celle de la victime. Au risque d’épuiser les autres avec vos plaintes continuelles, vous risquez de ne même plus vous rendre compte que vous avez le choix d’agir ou de faire différemment. Accepter que vous avez votre vie entre les mains et le pouvoir de la diriger où vous le souhaitez .S’aimer c’est savoir parfois se donner un coup de pied aux fesses pour avancer.

Si vous souhaitez un accompagnement plus approfondi pour vous aider, je vous invite à visiter cette page.

Cinquième leçon : Se récompenser

La notion de récompense dans notre société est malheureusement utilisée à mauvais escient. On a tendance à vouloir se faire plaisir à n’importe quel moment sans même s’en rendre compte… Une séance shopping par ci, une tablette de chocolat par là… Ou alors c’est tout l’inverse, vous ne vous faites jamais plaisir car vous préférez le faire pour les autres. Vous, ce n’est pas important…Dans les deux situations il y a un déséquilibre. Alors apprenez à vous récompenser et vous faire plaisir lorsqu’il y a une bonne raison. Une petite victoire personnelle ou un objectif atteint? Ne tardez pas, récompensez-vous. En plus de sacraliser cette étape, votre cerveau associera l’effort avec au bout la récompense. Ne faites donc pas l’impasse sur ça. S’aimer c’est aussi apprendre à se faire plaisir lorsqu’on le mérite.

S’aimer en dix leçons

Sixième leçon : Ne pas se comparer aux autres

S’il y a bien une tendance qui est propre à l’être humain, c’est bien celle de se comparer aux autres. Pour le coup il y a une racine très ancienne qui explique cela. A l’époque protohistorique, les hommes devaient apprendre très vite afin de pouvoir survivre. C’est pour cela qu’une attention particulière était réservée aux hommes qui étaient instigateurs des nouvelles technologies de l’époque : les autres cherchaient à les imiter afin de pouvoir faire perpétuer la race dans le temps.

Seulement aujourd’hui, la plupart du temps, on se compare pour mieux se dénigrer. On a tendance à prendre pour élément de comparaison des personnes qui n’ont pas la même histoire, ni les mêmes défis à relever que nous.

Mais il y a bien une personne à laquelle vous pouvez vous comparer. Cette personne c’est vous-même! Comparez votre vous d’aujourd’hui à celui d’hier, d’il y a un an, cinq ou dix… C’est avec ce regard que vous pouvez avancer avec le plus de bienveillance envers vous. S’aimer c’est aussi prendre conscience que vous avancez selon votre propre rythme.

Alors oui pour s’inspirer des autres pour mieux progresser, mais non à se comparer constamment.

Septième leçon : Vivre pour soi

Il n’y a rien de plus facile pour certaines personnes que d’avoir un avis sur tout. En général ces personnes n’ont pas la vie de rêves à laquelle aspire les gens qui se bougent comme nous… J’aimerais, pour vous illustrer cette septième leçon, vous conter une petite histoire des contrées d’Orient que j’apprécie particulièrement….

C’est l’histoire (à ma sauce ) de l’Homme l’enfant et l’âne.

Un petit garçon demande un jour à son père : “Papa comment fait-on pour être heureux?”

Le père du garçon lui répond qu’il allait le montrer en direct live!

Il prit son fils et son âne pour une petite ballade digestive.

Après quelques mètres, le père demanda à son fils de se mettre sur l’âne.

Deux secondes plus tard, ils croisent un groupe de commères, voisins qui commencèrent à les critiquer : ” Rendez-vous compte que ce garçon n’a aucune pitié pour son vieux père en le laissant marcher tandis que lui est confortablement assis sur l’âne!!”

Un peu plus loin sur le sentier l’homme fit descendre son fils de l’âne pour lui prendre la place. Ils croisèrent un nouveau groupe de voisins qui en les regardant ostensiblement : “Rendez-vous compte de ce père indigne! Il laisse son jeune fils marcher tandis que lui est confortablement assis sur l’âne!”

Arrivés près de la rivière, le garçon, l’homme et l’âne croisèrent un groupe de pêcheurs. L’homme était cette fois assis sur l’âne avec son fils. Les pêcheurs médisaient devant eux : Rendez-vous compte! Ce pauvre âne supporte plus qu’il ne devrait! Honte à ses propriétaires qui abusent de sa faiblesse!”

Une fois rentrés chez eux, le père dit à son fils :” Voilà donc mon fils, le secret du bonheur. Tu ne satisferas jamais tous tes contemporains. Il est donc préférable de vivre ta vie selon tes principes.”

S’aimer c’est aussi savoir vivre pour soi.

S’aimer en dix leçons

Huitième leçon : S’accorder le meilleur

Dans le quotidien l’être humain est confronté à ses propres choix. Ses choix qui, mis bout à bout déterminent la manière dont sa vie est vécue.

Imaginons simplement que si vous décidez à partir d’aujourd’hui de ne vous accorder que le meilleur. A quoi ressemblera votre vie d’ici ne serait-ce qu’un an après?

Vous avez décidé de ne vous octroyer que la meilleure des nourritures, vous mangez mieux donc vous vous sentez mieux. Décidez de bazarder tous les vêtements cheap et informes de votre penderie pour ne garder que les pièces qui vous sied le mieux. Vous avez fait le ménage dans vos relations et n’entretenez à présent le contact qu’avec les personnes qui vous aiment sincèrement. S’aimer c’est décider que vous avez le droit à ce qu’il y a de mieux.

Je vous invite à lire ma chronique sur l’ouvrage : L’art de la simplicité. Qui reflète parfaitement cette leçon numéro 8.

Alors ne cherchez plus, choisissez de vous accorder le meilleur. Vous le méritez amplement :).

Neuvième leçon : Etre fidèle à ses valeurs

S’il fallait choisir, je vous dirais que c’est le point le plus important. Etre fidèle à vos valeurs reste la base de tout amour propre sincère. Faire des choix en fonction de soi, ne pas tomber dans la facilité, respecter ses limites, s’éviter de la culpabilité… Bref, vous avez tout a gagner à vivre selon vos valeurs. Mais le plus important est qu’en décidant de vivre ainsi vous allez tout simplement rester vous-même, et ça ça n’a pas de prix. Apprendre à s’aimer c’est avant tout se respecter et donc respecter ses valeurs.

Dixième leçon : Savoir s’entourer des bonnes personnes

Il y a un adage dans la culture du développement personnel, qui dit qu’on est la moyenne des 4 personnes que l’on fréquente le plus… A bon entendeur…

Inutile d’entrer trop en détail sur ce point là. Vous le savez. Une relation toxique ne vous aidera pas. Une personne qui vous jalouse ne sera pas de bon conseil. Un ami qui passe son temps à se plaindre vous fera chuter votre niveau de bonne humeur…

Je concède qu’il peut être difficile de mettre de la distance entre vous et ceux que vous avez identifié de nocif dans votre vie. Cependant il n’est pas nécessaire d’être brutal, laissez-vous simplement le choix de dire non aux prochaines invitations, avec la plus grande douceur.

Entre temps, vous aurez le choix de vous faire de nouveaux amis, qui eux seront dans la même dynamique que vous. Alors certes l’amitié prend du temps à se construire. Mais autant commencer dès maintenant à construire quelque chose de sain sur des bases toutes aussi saines.

Il en va de même pour les membres de votre famille. Vous n’êtes pas obligé de supporter avec douleur le comportement de certains. Avoir le même sang ne signifie pas s’octroyer tous les droits sur votre personne. Inutile de briser les liens pour autant. Choisissez simplement d’espacer vos rencontres afin de vous préserver.

S’aimer en dix leçons

Pour conclure

Vous l’avez compris, il n’est pas incompatible de s’aimer et d’aimer les autres également. En appliquant ces leçons d’amour, vous commencerez à avoir de la sympathie, puis du respect et enfin de l’amour pour vous-même. Alors ne lésinez pas sur ces actions, elles vous porteront bonheur 🙂

Ce bonheur c’est vous qui le créez en vous aimant tout simplement. Les personnes que vous chérissez ne seront pas lésées pour autant. En ayant de l’amour pour vous même vous serez plus confiant en vous. Votre amour sera bien mieux partagé et vos proches en seront plus que ravis! Alors au final, il n’y a que du positif à s’aimer 🙂

Pour avoir plus d’idées, je vous propose de lire également cet article de Psychologies.

J’espère que cet article vous aura plu. Je vous invite à vous inscrire à la newsletter de Timide et heureux afin de recevoir sur votre boîte mail les derniers articles et en bonus vous recevrez votre Formation Confiance Plus 7 jours.

Si vous souhaitez donner un nouveau souffle à votre vie et enfin passer à l’action-bonheur , rendez-vous sur cette page!

Je vous fais de gros bisous, à bientôt!

Jasmine Moineau

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
    139
    Partages
  •  
  •  
  •   
  • 136
  •  
  • 3

2 Replies to “Comment s’aimer en 10 leçons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *