Comment ça marche : La timidité positive

Comment ça marche : La timidité positive

Timidité-positive

La timidité positive? Qu’est ce que c’est que ce truc? Attendez un peu je vous explique tout en détails. Mais avant un petit pitch important…

La timidité est un état de fait qui concerne bien plus de personnes qu’on ne pourrait l’imaginer. D’après mes enquêtes sur le terrain, une grande majorité de personnes se trouve être timides à un moment ou un autre selon les situations. Bien évidemment ce degré de timidité ne touche pas tout le monde avec la même intensité.

Cependant, pour beaucoup, s’avouer à soi-même sa timidité est un aveu de faiblesse. C’est à cet instant que vous avez le choix : accepter votre timidité ou la nier?

Dans cet article, je vais tenter de vous convaincre qu’accepter sa timidité vous permettra de vivre votre timidité de manière positive mais d’avoir également pleinement confiance en soi.

Cet article s’adresse aussi à tous ceux qui ont essayé diverses techniques pour vaincre leur timidité et qui n’y sont pas arrivés.

Deux catégories de timides

Vivre avec sa timidité au quotidien peut être lourd voire handicapant. Parmi ces personnes timides, il y a deux catégories :

  • Ceux qui le nient
  • Les personnes qui l’acceptent et décident de changer

Les négationnistes

Pour la première catégorie, il est bien évidemment difficile de faire le travail sur soi nécessaire. Ces personnes se disent que les choses changeront d’elles mêmes et que leur timidité disparaîtra… Pour être honnête, c’est vrai. Dans certains cas, la timidité disparaît au cours des années. Mais pour une écrasante majorité, elle est toujours là et de plus en plus ancrée. Ces personnes se retrouvent du jour au lendemain dans une profonde solitude. Un isolement dont ils ont pris l’habitude mais qui les font néanmoins souffrir. Bien qu’il ne soit jamais trop tard pour agir, il faut bien évidemment commencer le plus tôt possible ce travail sur soi.

Les timides actifs

La deuxième catégorie est celle qui prend le taureau par les cornes. Ce type de timide entre en action afin de trouver la technique ultime pour ne plus être timide. Toute la théorie y passe. Des livres aux vidéos, des formations aux médecines douces… La théorie oui, mais qu’en est-il de la pratique? C’est une autre histoire… Car dans cette catégorie, il y a deux sous catégories, vous me suivez? Ceux qui apprennent et ce qui expérimentent. Il y a de meilleures chances que la catégorie des expérimentateurs arrivent plus rapidement à se débarrasser de leur timidité. Mais ce n’est pas une vérité absolue.

Je vous propose autre chose

Et si vous décidiez de mettre tout cela de côté? Si à partir d’aujourd’hui vous preniez la décision ferme d’accepter le timide que vous êtes? Votre vie n’en serait-elle pas plus simple et épanouie?

Je ne vous incite absolument pas à laisser votre timidité bouffer votre vie. Bien au contraire. Ce que je vous propose ici c’est un nouveau concept pour mieux vivre sa timidité. Comment? En décidant de vivre une timidité positive!

Mais qu’est-ce que c’est exactement? Je te dis tout dans la suite, reste bien attentif…

Une petite histoire

Timidité-positive

Pour vous expliquer ce qu’est la timidité positive, je vous donnerai des exemples clairs et concrets. Ce concept est avant tout imaginé pour que vous l’intégriez avant tout.

Tout d’abord, j’aimerai vous raconter une petite histoire.

Dans cette histoire nous avons deux protagonistes. Un chien et son maître. Comme beaucoup de chiens, celui-ci était en totale admiration pour son maître. Il lui vouait une fidélité sans faille et était toujours là pour lui remonter le moral lorsqu’il n’allait pas bien.

Le chien et son maître

Un jour le chien vit que son maître n’allait pas bien du tout. Il se blottit contre lui et attendit que son maître se confie à lui, comme à son habitude…

“Tu sais mon chien, tu es bien chanceux de ta condition. Il n’y a pas de méchanceté dans le monde des chiens. Tout n’est qu’amour et repos. Je dois t’avouer que je t’envie beaucoup. Car le monde des hommes n’est pas beau. Regarde-moi, personne ne l’aime à part toi. Les gens me rient au nez et ne me respectent pas. Je n’ai que toi mon chien. Seul parmi les hommes…”

A cet instant, le chien regarda son maître et lui mordit le bras avec une grande force. Le maître cria très fort en premier lieu, puis commença à pleurer et dit à son chien : “Pourquoi donc m’as-tu mordu mon chien?! Je suis à présent seul car même toi tu ne m’aimes pas…”

A cet instant le chien dit à son maître :

“Cher maître, tu le sais pourtant bien. Je t’aime et je n’aime que toi parmi les hommes. Cependant, l’amour que je te donne depuis toutes ces années ne t’a servi à rien… Regarde-toi aujourd’hui… Tu es seul et malheureux car les autres ne t’aiment pas. Même si les autres t’aimaient comme moi je t’aime, tu demeurerais malheureux. Tu n’as de cesse depuis toutes ces années de te dénigrer et te plaindre sur ta condition. Je ne t’ai jamais entendu parler en bien de toi-même. Tu as cherché l’amour des autres, mais tu n’as jamais commencé par toi….”

La morale de cette histoire

La morale de cette histoire a pour vocation de vous faire comprendre qu’avant toute chose il est nécessaire de s’accorder de l’amour et de l’importance. Mais également d’avoir une belle image de soi. C’est très important. Car même si les autres ont la plus belle image de vous, si vous ne le ressentez pas pour vous, vous serez toujours dans une attente infinie d’amour et de reconnaissance…

Si vous souhaitez savoir comment s’aimer en 10 leçons, je vous invite à lire mon article juste ici!

C’est quoi la timidité positive

La timidité positive c’est avant tout l’amour et le respect de soi-même. Je mets l’accent sur cela très souvent, car bien des gens l’oublient. S’ils font partie de la catégorie des timides actifs, ils ont déjà surement lu et intégré des tonnes d’ouvrages de développement personnel. Mais ils ont oublié de commencer par ça.

La timidité positive vous aidera à être parfaitement heureux avec vos imperfections.

Pour commencer à adopter la Positimide attitude, suivez ces étapes:

Accepter

Après vous être reconnecté avec vous-même et autorisé à vous aimer, il est temps d’accepter… Accepter le fait que vous soyez timide. Si vous faites partie de la première catégorie, c’est certainement plus difficile pour vous. Cependant, il est impératif que vous soyez honnête envers vous-même. S

Il n’y a pas de honte à être timide ou autre chose. Ceci fait pour l’instant partie de vous. Ca ne veut pas dire que cela sera pour toute votre vie. On est là pour que cela ne le soit pas d’ailleurs…Mais pour le moment acceptez-le. Etre timide vous offre en réalité la possibilité de vous challenger! De vous donner la possibilité de travailler sur vous et d’apprendre encore plus que les autres sur qui vous êtes en profondeur. C’est une chance inégalée et qui doit, à mon sens être considérée comme un vrai cadeau de la vie.

Apprendre

Apprendre reste indispensable à tous les êtres humains de la terre. Cela vaut encore plus pour les personnes qui souhaitent s’améliorer.

Comprenez ce qu’il vous arrive. Apprenez à reconnaître ce qu’il se passe dans votre cerveau de timide.

Apprenez les différentes méthodes pour apaiser votre timidité. Appliquez ces méthodes ou non. Qu’importe, il faut juste que vous en ayez connaissance.

Apprendre ne signifie pas uniquement être axé sur le développement personnel. Bien au contraire. Avoir une grande culture générale et avoir soif de connaissances vous aidera grandement. Comment?

Plus vous stimulez votre cerveau avec du savoir, plus sa plasticité se modifie. Et une bonne plasticité du cerveau, vous aidera à mieux maîtriser vos émotions. De plus, le savoir que vous emmagasinez, vous donnera une plus grande confiance en vous.

Lâcher prise

Ayant moi-même fait l’expérience du travail sur soi en profondeur… Je sais à quel point parfois nous pouvons être saturés par diverses informations. Car oui, il est indispensable d’apprendre. Mais il est également nécessaire de savoir lâcher prise pour mieux se reconnecter à soi.

Lâcher prise lorsque trop d’infos viennent perturber votre mental. Mais également lorsque vous sentez que vous n’y arrivez pas. Parfois, il suffit simplement d’accepter qu’une situation refuse de se débloquer, pour qu’elle se débloque d’elle-même.

Ne forcez pas les choses. Vous n’arrivez pas à affronter ou à être parfaitement à l’aise dans telle ou telle situation? Ce n’est pas grave. Vous avez déjà tellement appris sur vous, que ce petit détail n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan.

Fichez-vous la paix! Et vous repartirez plus tard, ressourcé et plein d’amour et de bienveillance envers vous-même.

Etre fier

Etre Fier

La dernière des choses à appliquer dans la timidité positive, c’est tout simplement être fier d’être timide.

Soyez heureux que la vie vous ait donné cette chance d’être différent des autres. Cette chance de ne pas être noyé dans la masse. Vous êtes timide? Alors soyez timide mais heureux!

Ne vous fixez pas de limites à votre bonheur. Soyez fier d’être une personne à part qui a le mérite et surtout, le pouvoir de travailler sur elle.

Votre timidité vous offre la possibilité de dominer de l’intérieur le monde qui vous entoure. De l’observer. D’appendre et de mieux comprendre les êtres humains. Une sensibilité comme cadeau qui fait de vous un fin psychologue et altruiste.

Vous n’avez peut-être pas encore conscience que beaucoup de Grands Hommes étaient timides?

Ces Hommes qui ont changé le monde. Par leur force et leur caractère. Leur sensibilité et leur amour pour les autres.

Je vous recommande d’ailleurs la lecture de cet ouvrage :

Même si ce livre évoque la catégorie des introvertis, il y a de grandes chance que vous vous reconnaissiez !

La timidité positive dans la vraie vie

Comme vous le savez, je n’aime pas vous laisser sur votre faim. Voilà pourquoi je m’efforce à vous donner toujours des situations concrètes en exemple. Ainsi vous avez toutes les clés pour pouvoir agir dans les meilleures conditions.

Avec soi

Etre en accord avec soi. Accepter, apprendre, lâcher prise et être fier. Cela signifie qu’on est conscient de qui on est. Conscient qu’on a du boulot. Mais surtout on savoure le fait d’être différent! Cette particularité qui nous est propre, qui nous pousse à toujours s’améliorer et apprendre. On accepte et on chérit notre timidité.

Avec les autres

Avec les autres c’est pareil. Il est important d’arrêter de jouer à être quelqu’un d’autre. De se forcer à être une personne que l’on n’est pas vraiment. Il y a de fortes chances que ce petit jeu qui sonne faux est perceptible aux yeux des autres. Vous passez de cette manière pour une personne étrange que l’on a du mal à cerner… Voila pourquoi vous n’avez rien à y gagner. Même s’il m’inspire beaucoup, je ne suis absolument pas d’accord avec Anthony Robbins sur ce point. Le fameux : “Fake it until you make it!” Huuum… non pas ici.

Avec la timidité c’est plus profond. On a besoin de ressentir au plus profond de soi cette assurance. Et donc de ne pas faire semblant de la posséder.

Assumez-la pleinement! Même au cours de vos interactions avec les autres, soyez honnête et dites que vous êtes timide. Essayez rien qu’une fois. Vous verrez que le fait de le dire, va complètement désamorcer la situation pour vous. La personne en face aura très certainement le regard bienveillant que vous attendez, et ainsi vous n’aurez plus besoin d’en faire des caisses.

Vivre timide et positif

Conclusion sur la timidité positive

Ce qu’il y a à retenir du concept de la timidité positive c’est avant tout :

  • D’être dans l’acceptation
  • Prendre conscience que cette différence est une force
  • Prendre plaisir à travailler sur soi
  • Etre bienveillant avec soi-même
  • Ne pas cacher sa timidité à tout prix
  • En parler en mode “désamorçage”

Voilà tout ce que représente la timidité positive.

Mais attention : Je précise une fois de plus que cela ne veut pas dire tenter de s’améliorer. Il faut garder cette soif d’apprendre. Mais en douceur, sans s’auto-flageller en permanence. Restez soft et bienveillant.

Si vous ressentez le besoin de vous faire aider dans cette démarche, je vous invite à demander votre coaching personnalisé. Un coaching de 60 jours ou vous et moi allons travailler en profondeur sur les aspects de votre vie qui ne vous conviennent pas. Que ce soit en rapport avec votre timidité, votre anxiété sociale ou votre confiance en vous, vous serez accompagné de A à Z durant ces 6 semaines de coaching. Rendez-vous sur cette page si vous souhaitez vous offrir cette opportunité.

J’espère que cet article vous aura plu et surtout aidé. Partagez-le au plus grand nombre si c’est le cas. Je vous souhaite le meilleur pour cette journée. En attendant, n’oubliez pas de rester un peu timide mais surtout heureux:)

Jasmine Moineau

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    128
    Partages
  •  
  •  
  •   
  • 127
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *